Locataires : tirez votre épingle du jeu dans ce contexte de forte demande

On dirait que les Français désirent changer d’air depuis la levée du confinement. En effet, votre agent immobilier à Saint-Malo croule littéralement sous les demandes ! Dans les lignes qui suivent, nous vous donnons quelques conseils pour devancer vos concurrents et faire passer votre dossier de candidature en tête de liste. 

Location : comment soigner son dossier de candidature ?

Vu le contexte actuel — particuliers qui ont dû remettre leur projet de déménagement à plus tard pendant le confinement, période estivale typiquement très active en termes de location —, se porter candidat à un nouveau logement relève en quelque sorte du parcours du combattant. 

Bien évidemment, pour tirer votre épingle du jeu, il est indispensable de soigner votre dossier : ce dernier doit être complet et à jour, car un dossier rapidement traitable par les agences est un dossier qui, généralement, plaît. Mieux encore, en soumettant un dossier dès la première prise de contact, vous taperez dans l’œil de l’agent qui vous fera visiter le bien. Pensez-y !

Bétonner son dossier avec un cautionnement

La crise a engendré une soudaine augmentation des risques d’insolvabilité. Afin de se protéger contre les loyers impayés, les bailleurs n’hésitent plus à souscrire des assurances de type GLI (garantie loyers impayés). Quand un bail est soumis à une GLI, le simple fait de se présenter avec des garants ne suffit pas. Il devient alors intéressant d’adjoindre une garantie Visale à son dossier : entièrement gratuite, elle permet de bétonner les dossiers les plus fragiles, notamment ceux des jeunes. Sinon, il est aussi possible d’opter pour un cautionnement privé. 

Dans tous les cas, il ne faut pas oublier qu’une fois l’orage passé, l’offre finira tôt ou tard par rattraper la demande. En effet, l’offre locative a toujours plusieurs semaines de retard sur la demande, et ce pour une raison simple : en général, les locataires attendent d’avoir trouvé un nouveau logement avant de poser leur préavis de départ.

Pour en savoir plus:
Le marché des résidences secondaires dans le Grand Ouest

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Cliquez ici pour en savoir plus