Projet de loi de finances 2020 : Prêt à taux zéro

C’est officiel, le Prêt à Taux Zéro (PTZ) n’est pas prolongé en 2020 pour un logement neuf dans les zones rurales et les villes moyennes. Notre agence immobilière à Saint-Malo se doutait bien que le texte détaillé du budget 2020 ne renfermerait pas de bonnes surprises pour les emprunteurs immobiliers. Effectivement, il n’est pas fait mention d’un PTZ en soutien à l’acquisition individuelle en matière d’immobilier à compter du 1er janvier 2020.

PTZ neuf dans les agglomérations, PTZ ancien à la campagne jusqu’en 2021

En 2019, par rapport à 2018, le Prêt à Taux Zéro n’est pas modifié pour les opérations de primo-accession directe, bien qu’il s’applique de façon différente en fonction des logements et des zones géographiques concernées. Ainsi, jusqu’au 31 décembre 2019, le PTZ est éligible à l’achat de logements neufs dans tout le territoire français, et aux logements anciens dans les zones B2 et C.

Par contre, à compter du 1er janvier 2020, dans les zones rurales et les villes moyennes (zones B2 et C), introduire un PTZ à un dossier de financement immobilier ne sera envisageable que dans le cadre d’un projet d’achat de maison ou d’appartement dans l’ancien. En outre, il faut également prévoir de lourds travaux, lesquels doivent correspondre à 25 % du montant de l’opération minimum. Dans le neuf, le PTZ s’étend aux zones A, A bis et B1 jusqu’au 31 décembre 2021.

Rappelons que le Projet de Loi de Finances 2018 prévoyait la prorogation du PTZ logement neuf pour quatre ans jusqu'au 31 décembre 2021 en contrepartie d'un recentrage au fil du temps dans les zones tendues, chose qui sous-entend les exclusions progressives des zones C et B2.

Le secteur du bâtiment se plaint de la suppression du PTZ dans certaines zones

Selon le secteur du bâtiment, notamment LCA-FFB, association qui regroupes les constructeurs, promoteurs et aménageurs, la suppression du PTZ neuf en zones B2 et C contraindra 12 000 ménages à renoncer à leur projet d’acquisition d’une résidence principale, menacera pas moins de 19 000 emplois directs et indirects et privera l’État de 400 millions d’euros de recettes fiscales.

Quant aux banques, elles recommandent les usagers de ne pas traîner s’ils souhaitent accéder à la propriété. Ces dernières ne traiteront les dossiers intégrant un PTZ que jusqu’à début novembre. Une fois ce délai dépassé, il sera trop tard.

Pour en savoir plus:
Le Pinel en 2020

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Cliquez ici pour en savoir plus