Les villes phares du littoral atlantique qui attirent les Français

De nombreux Français ont le projet d’acheter en bord de mer, notamment sur la côte atlantique qui offre un nombre très important de villes phares du littoral. En effet, on constate que beaucoup de Français sont à la recherche d’un appartement à vendre à Saint-Malo.

Une sélection de villes basées sur de multiples données

Les Français ont été pris d’une frénésie acheteuse depuis la fin du premier confinement qui a fait exploser les ventes immobilières, notamment sur le littoral atlantique et sur les côtes de la Manche.

De nombreuses communes situées au bord de l’océan comme Arcachon, Biarritz, Deauville ou La Baule ont connu un engouement dont le résultat est une augmentation des prix qui éloignent les perspectives d’investissement pour de nombreux Français, même avec un budget confortable.

La demande a été soutenue grâce à l’essor du télétravail et des taux immobiliers - qui n’ont jamais été aussi bas si longtemps - et continue de perdurer bien au-delà de la crise sanitaire.

Cependant, il n’est pas pour autant nécessaire de se rabattre sur des communes de deuxième plan ou les marchés de report pour trouver la maison de ses rêves.

Baltis Capital, une plateforme de crowdfunding immobilier, a établi le Top 10 des villes où il est judicieux d’investir au regard d’environ cinquante critères comme :

  • L’évolution des prix ;
  • Les caractéristiques des biens ;
  • La tension locative ;
  • La présence d’une ligne TGV ;
  • La qualité et le nombre d’écoles et d’entreprises.

Ainsi, parmi ce classement, on retrouve Arcachon, Biarritz, Dinard, La Baule-Escoublac, La Rochelle, Lège-Cap-Ferret, Le Pouliguen, Pornichet, Saint-Jean-de-Luz et Saint-Malo.

Baltis Capital précise que les communes du nord de la France et du bassin méditerranéen n’entrent pas dans son analyse. Les 10 villes du palmarès ont toutes obtenu l’évaluation maximum. Les perspectives d’évolution des prix sont supérieures à 10 %, ce qui représente la valorisation potentielle maximale du marché.

Une attractivité déclinée par zones géographiques

Outre leur potentiel en termes de valorisation, ces 10 villes proposent de nombreux autres avantages. En réalité, les atouts sont spécifiques et différents pour chaque région et se déclinent par zones géographiques.

Ainsi, sur la Côte d’Émeraude en Bretagne, Saint-Malo et Dinard profitent de l’arrivée de la LGV depuis 2017 qui attire de nombreux cadres et candidats au télétravail.

Dans les Pays de la Loire, Nantes diffuse son dynamisme sur toute la région et La Baule-Escoublac, Pornichet ou Le Pouliguen en bénéficient au-delà de leurs atouts touristiques propres.

La Rochelle attire de plus en plus de professions intellectuelles et de cadres supérieurs, notamment du fait de son dynamisme en matière de création d’entreprises, de son taux de chômage très bas et de son pôle universitaire.

Le bassin d’Arcachon connaît une demande forte de résidences principales depuis déjà cinq ans et la tension immobilière s’est encore accrue alors que la location saisonnière attire un nombre croissant d’investisseurs.

La côte basque et les villes de Biarritz et Saint-Jean-de-Luz connaissent une explosion des transactions immobilières depuis la fin du premier confinement et leur vigueur démographique est un autre atout.