Les coûts cachés de l’installation d’une piscine privée

De nombreux Français rêvent d’acheter une maison à Saint-Malo et d’installer une piscine dans leur jardin. Même si les coûts d’entretien et les taxes refroidissent beaucoup d’entre eux, ils n’hésitent pourtant pas à franchir le pas pour réaliser leur rêve.

Les coûts cachés d’une piscine privée

Si un Français sur sept rêve d’avoir une piscine, ils sont un sur dix à franchir le pas selon le sondage d’OpinionWay réalisé en mai 2021. 

La crise sanitaire n’a pas découragé près de 4 % d’entre eux qui ont fait installer une piscine pendant cette période.

Mais ces chiffres cachent des réalités parfois très différentes :

  • 20 % rêvent d’une piscine hors-sol ;
  • 18 % s’orienteraient vers une piscine en kit ;
  • 16 % feraient installer une piscine enterrée ;
  • 6 % n’hésiteraient pas à installer une piscine intérieure ;
  • 5 % souhaiteraient un couloir de nage.

Cependant, les coûts d’entretien rafraîchissent les ardeurs de plus des deux tiers d’entre eux. En effet, les coûts des produits et du matériel d'entretien, de l'eau et de l’électricité varient de 300 à  1 000 € par an en fonction de la taille et du type de piscine, sans compter les frais de réparation éventuels.

Par ailleurs, les piscines non démontables sont taxées et augmentent la valeur locative cadastrale du bien qui les abrite. Cela génère une augmentation de 5 à 10 % des taxes foncière et d'habitation qui sont calculées sur cette valeur. Plus d’un tiers des Français hésite à franchir le pas à cause de cela.

De plus, une taxe d'aménagement forfaitaire est également à régler lors de l’installation de la piscine. Il est possible d’estimer cette taxe sur le site du Ministère de la cohésion des territoires et son montant peut atteindre plusieurs centaines d’euros. Cette taxe est à régler une seule fois après l’installation.

Les installations de sécurité et la surveillance des enfants inquiètent également

En réalité, le coût d'achat et d'installation de la piscine n’est pas la principale préoccupation des Français. D’après le sondage de mai 2021, même si cela représente de loin la plus grosse dépense cette préoccupation n’arrive qu'en troisième position. À savoir qu’il faut compter environ 5 000 € pour une piscine hors-sol et jusqu’à 30 000 € pour un modèle enterré.

Les obligations de sécurité et les dispositifs anti-noyade pour les enfants ainsi que la taille modeste du jardin arrivent en tête des freins qui ralentissent les ardeurs des candidats à l’installation d’une piscine.

Pour autant, un grand nombre de Français franchissent le pas et finissent par installer une piscine chez eux. D'ailleurs, le cap de 3 millions de piscines installées devrait être dépassé d'ici à la fin de l’année d’après la Fédération des professionnels de la piscine et du spa (FPP).

En savoir plus :
Les maisons avec jardin dans les lotissements proches de Saint-Malo trouvent vite preneur