Les courtiers en crédit immobilier ont le vent en poupe en 2022

Il ressort d’une étude réalisée entre le janvier 2021 et aujourd’hui par OpinionWay que deux Français sur cinq ont recours aux services d’un courtier en crédits immobiliers pour financer l’achat d’un bien. Si vous aussi vous avez besoin d’un prêt pour acheter un appartement à Dinard, alors pourquoi ne pas passer par un courtier ?

Les Français font confiance aux cabinets de courtage immobilier

Pour trouver le financement de leur projet immobilier, il ressort d’une étude réalisée par OpinionWay à la demande de Vousfinancer que 2 Français sur 5 utilisent les services d’un cabinet de courtage en crédit immobilier. Même si leur nombre s’est légèrement émoussé avec une baisse de 1 % en 2021, la confiance des acheteurs est toujours au rendez-vous.

Le contexte de resserrement des conditions de financement est certainement la raison principale qui a impacté à la baisse le nombre de dossiers. En effet, les banques doivent appliquer de nouvelles normes contraignantes du Haut conseil de stabilité financière (HCSF) concernant le taux d'endettement et la durée du crédit sous peine de sanctions.

Autres points mis en exergue par le sondage d’OpinionWay :

  • Pas loin d’un emprunteur sur deux ayant recours aux services d’un courtier en crédit immobilier est âgé de moins de 35 ans,
  • Le même pourcentage fait également partie des CSP+.

Pour leur recherche de crédit, les acheteurs, indépendamment de la qualité de leur dossier et de leur niveau de revenus, apprécient d’être accompagnés et conseillés par un courtier et sont nombreux à utiliser ces services.

Le temps, c’est de l’argent tout comme un meilleur taux !

Les raisons principales qui ont poussé près de la moitié des acquéreurs à avoir recours aux services d’un cabinet de courtage en prêt immobilier depuis 2019 sont les suivantes :

  • 60 % pour obtenir le meilleur taux ;
  • 25 % pour trouver une solution adaptée à leurs besoins ;
  • 24 % pour gagner du temps.

Autre fait marquant, voire surprenant, de cette étude : un acheteur sur trois a préféré avoir recours aux services d’un cabinet de courtage tandis que seulement un sur dix est passé par un courtier en ligne.

On retrouve ces mêmes pourcentages chez les moins de 35 ans pour la recherche d’un crédit immobilier, ce qui tend à montrer que ce phénomène se vérifie tous âges confondus.

Il ressort de cette étude que pour la recherche et l’optimisation des conditions de crédit immobilier, le contact direct reste privilégié par les acquéreurs quel que soit leur âge plutôt que les démarches en ligne.

En savoir plus :