Le montant des intérêts d’un prêt immobilier a été divisé par quatre entre 2011 et aujourd’hui !

Le coût d’un crédit immobilier en 2021 a été divisé par quatre par rapport à celui de la même période en 2011. De même, par contrecoup, que le montant des intérêts d’emprunt à payer. C’est donc le moment idéal pour concrétiser l’achat d’un appartement à Saint-Malo.

Le coût du crédit divisé par quatre en dix ans !

Pour un emprunt d’une durée de 20 ans, le taux de crédit immobilier est de nos jours de l’ordre de 1 %. Le site MeilleurTaux.com fait état des taux de crédit suivants dans le cadre d’un achat immobilier selon différentes durées d’emprunt :

  • Entre 0,40 et 0.65 % pour un prêt sur 15 ans ;
  • Entre 0,53 et 0,87 % pour un prêt sur 20 ans ;
  • Entre 0.73 et 1,06 % pour un prêt sur 25 ans.

À titre de comparaison, le taux des crédits immobiliers sur 20 ans était d’environ de 4 % à la même époque en 2011. Afin d’illustrer le propos, un l’exemple chiffré vaut mieux que de long discours. Regardons de plus près, le cas d’un emprunt de 90 000 € sur 20 ans.

En 2021, le montant des intérêts pour ce prêt sera de 9 916 € au taux de 1,06 % sur 20 ans tandis qu’ils étaient de 40 892 € pour la même durée d’emprunt dix ans en arrière, d’où une économie plus que non négligeable.

En effet, le montant des intérêts a été divisé par quatre en dix ans et cela représente pour un emprunt de 90 000 € emprunté sur 20 ans une économie de 30 976 €. Aujourd’hui, la mensualité de remboursement du prêt est de 416 € à comparer aux 545 € de 2011.

La hausse des prix de l’immobilier a été largement compensée par la baisse des taux !

La baisse des taux des crédits immobiliers a compensé parfois très largement la hausse des prix de l’immobilier en dix ans. L'augmentation des prix n’a pas été la même partout et la palme revient à Paris et à la petite couronne où ils ont crû de 36 % selon l’Insee.

En province, les prix ont progressé de 9 % tandis que la grande couronne parisienne a vu ses prix augmenter de 12,5 %. Dans la même période, le revenu des foyers les plus modestes a augmenté de plus de 11 %, portant le montant mensuel maximal de remboursement d’un salarié au smic à environ 420 €.

Afin d’établir une comparaison, un acquéreur à Paris devra débourser 122 400 € au lieu 90 000 € s'il l'avait acheté en 2011 (+36 %). Actuellement, le montant total des intérêts d’un emprunt de 122 400 € au taux de 1,06 % sur 20 ans est de 13 486 € pour un coût total du crédit intérêts compris de 135 886 € et une mensualité de 566 €.

En 2011, il aurait fallu emprunter 90 000 € sur 20 ans au taux de 4 % pour acquérir ce bien. Le montant total des intérêts aurait été de 40 892 € pour un coût total de crédit de 130 892 € et une mensualité de 545 €.

Pour acheter le même bien, la mensualité a augmenté de 3,8 % sur dix. Sachant que le Smic a augmenté de 11 %, le pouvoir d’achat immobilier des foyers modestes a progressé en dix ans.

En savoir plus :
Un balcon ou une terrasse, un vrai plus en matière de prix !

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Cliquez ici pour en savoir plus