Le budget de MaPrimeRénov a été porté à 2,7 milliards en 2021

MaPrimeRenov’, le dispositif d’aide à la rénovation énergétique des logements proposé par l'Anah, connaît un véritable succès. Il devrait même dépasser son objectif initial de 500 000 dossiers pour atteindre
750 000 cette année. Vous avez une maison à vendre à Dinard ? Alors peut-être que vous pourriez profiter de MaPrimeRénov’ pour lui donner plus de valeur à la revente.

MaPrimeRenov, un succès qui ne se dément pas

Le dispositif d’aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov proposé par l'Anah, l'Agence nationale de l'habitat, connaît un véritable succès cette année. L'objectif initial de 500 000 dossiers aidés fixé par le gouvernement sera largement dépassé. En effet, environ 15 000 demandes sont déposées chaque semaine et le cap des 750 000 rénovations devrait être atteint à la fin de l’année.

Le succès de ce dispositif est lié à l’élargissement à tous les propriétaires, notamment :

  • Les propriétaires occupants sans conditions de revenus ;
  • Les propriétaires bailleurs qui peuvent faire une demande depuis le 1er juillet 2021.

En effet, tous les propriétaires sont désormais éligibles, et pour faire face à cette nouvelle demande, le budget de l'Anah a été porté à 2,5 milliards d'euros au lieu des 1,7 milliard d'euros initialement prévus.

MaPrimeRenov devrait générer 10 milliards d'euros de travaux de rénovation

Cette aide va certainement permettre de dépasser 10 milliards d'euros de travaux de rénovation énergétique cette année, En effet, en projetant les 4,2 milliards d'euros de travaux générés par les 900 millions d'euros déjà engagés par l’Anah depuis le début de l'année, on peut penser raisonnablement que ce montant sera atteint.

Les bénéficiaires de la prime sont globalement satisfaits puisque 88% d’entre eux plébiscitent la qualité de service. En effet, le versement de la prime est quasi immédiat. C’est un progrès considérable par rapport au dispositif précédent, le crédit d'impôt de transition énergétique (CITE), dont les fonds étaient versés un an après la fin des travaux. Aujourd’hui, la prime est versée en règle générale dans les 12 jours qui suivent la fin du chantier.

L’Anah reste néanmoins vigilante sur sa capacité technique à suivre le rythme des demandes. Elle s'attend à une augmentation du trafic liée à l'arrivée récente de nouveaux profils de propriétaires parmi les candidats éligibles. En effet, au démarrage de la plateforme, un certain nombre de bogues avaient ralenti le service.

C’est d’autant plus vrai que les propriétaires qui louent un logement classé F ou G vont devoir réaliser les travaux nécessaires s’ils souhaitent pouvoir augmenter leur loyer et continuer à louer leur bien après 2028. Les « passoires thermiques » représentent à l'heure actuelle environ 1,7 million de logements parmi le parc locatif : le marché des chantiers de rénovation devrait donc rester florissant pour les années à venir.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Cliquez ici pour en savoir plus