Immobilier en Bretagne : acheter une maison en bord de mer, combien ça coûte ?

Vous avez envie de réaliser un achat immobilier à Saint-Malo très particulier. Oui, ce qui vous intéresse, c’est d’investir dans une maison en bord de mer ! Mais savez-vous au moins combien est susceptible de vous coûter un tel bien immobilier ? 

Grâce aux données de valeur foncière récemment communiquées au grand public, on est aujourd’hui en mesure de déterminer le prix moyen d’une maison avec vue sur mer dans les différents départements de la région Bretagne. 

Combien peut vous coûter votre future maison avec vue sur mer en Bretagne ?

Selon les données recueillies, en l’espace de cinq années, pas moins de 3 500 transactions ont été réalisées pour l’acquisition de maisons situées à moins de 100 mètres du littoral breton, région qui englobe les départements des Côtes-d’Armor, du Finistère, de l’Ille-et-Vilaine et du Morbihan, soit un total de 700 achats chaque année. 

Si la maison avec vue sur mer de vos rêves se trouve à Saint-Malo, Rennes voire ses communes alentours, sachez que le littoral affiche des biens anciens à 3 240 €/m² de médiane, soit une hausse de 4,8 % du prix moyen sur seulement un an ! En outre, pour devenir propriétaire d’une maison sur ce littoral breton, vous devrez être prêt à débourser en moyenne 243 000 € ; ce prix est 1,3 % plus onéreux que celui de l’année précédente.

Sans surprise, les terrains du littoral d’Ille-et-Vilaine figurent parmi les plus chers de Bretagne. Et les ménages qui souhaitent faire construire leur maison sont logés à la même enseigne que ceux qui privilégient l’immobilier ancien : les premiers devront payer 68 200 € pour un terrain vierge.

Des disparités dans les autres départements bretons 

Même constat dans le Finistère, où le dernier baromètre indique une hausse du prix des maisons anciennes en bord de mer de 4,1 % par rapport à 2018. Dans le nord du département, le prix moyen du bien recherché s’élève à 153 000 €, dans la partie sud, il s’élève à 168 000 €. Par contre, à Brest, ville caractérisée par un bassin économique dynamique, il est possible de faire de bonnes affaires, comme en témoigne la baisse des maisons anciennes de l’ordre de 4,8 %.

Enfin, tandis que dans les Côtes-d’Armor, la plupart des bâtisses avec vue sur mer sont hors de prix avec une médiane de 400 600 € le long des stations balnéaires, dans d’autres zones moins touristiques, on constate une baisse des prix. Sur la Côte d’Émeraude par exemple, les maisons anciennes ont vu leur prix chuter de 5,4 % pour une médiane fixée à 197 700 €.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Cliquez ici pour en savoir plus