Assurance emprunteur : faire des économies en changeant de contrat

Acheter un appartement à Saint-Malo en économisant jusqu’à 15 000 € sur l’assurance emprunteur, c’est possible ! C’est d’ailleurs ce que constate la Banque de France puisque durant le confinement une augmentation de 35 % des demandes de changement d’assurance de prêt a été enregistrée par rapport à la même période l’année précédente. C’est une des conséquences du confinement qui a eu lieu du 17 mars au 11 mai. Globalement, il semblerait que les lois votées pour rendre plus faciles les démarches des emprunteurs ainsi que la communication effectuée par les médias aient fait leur effet.

Assurance emprunteur : jusqu’à 15 000 € d’économies sur la durée totale du prêt

Depuis 2010 et la loi Lagarde, il est possible pour les ménages de changer d’assurance de prêt en cours de crédit immobilier. D’ailleurs, il semblerait que les leviers d’économies soient importants en la matière ! En effet, lorsque l’assurance de prêt est souscrite auprès d’un établissement spécialisé, on peut effectuer jusqu’à 15 000 € d’économies sur la durée totale du prêt. Si le changement est réalisé en cours de prêt, ce sont tout de même jusqu’à 10 000 € qui peuvent être épargnés.

On notera également que depuis le début du déconfinement, changer d’assurance de prêt est devenu beaucoup plus simple et rapide qu’à l’accoutumé. Les banques sont plus réceptives aux demandes et répondent plus vite puisqu’elles ont tendance à délaisser le courrier au profit de l’email, ce qui accélère très nettement la procédure. D’une manière plus générale, les échanges entre courtiers et banques semblent s’être améliorés.

Quelles sont les possibilités offertes aux emprunteurs pour changer d’assurance ?

Les possibilités légales pour changer d’assurance de prêt en cours de crédit ne manquent pas. Ainsi, rappelons que depuis la création de la loi Hamon en 2015, les ménages ont l’opportunité de résilier leur assurance de prêt dans les douze mois qui suivent la signature du contrat. Il faut toutefois que la couverture du nouveau contrat dispose de garanties équivalentes à celles du précédent.

En outre, depuis 2018 les ménages peuvent même changer d’assurance d’emprunt à la date d’anniversaire du contrat. Cerise sur le gâteau : afin de contraindre les banques à accepter d’être mises en concurrence avec les organismes spécialisés (ces dernières détenant toujours 87 % du marché de l’assurance), le sénateur PS Martial Bourquin a fait passer un amendement renforçant les sanctions à leur encontre. Ainsi, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) peut à présent adresser une amende pouvant aller jusqu’à 15 000 € aux agences bancaires qui ne respecteraient pas la libre concurrence en matière d’assurances de prêts.

En savoir plus :
Les avantages de déléguer la gestion locative à une agence immobilière

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Cliquez ici pour en savoir plus